CHATEAUNEUF DU FAOU.

Fontaine de Roz Aon

Elle est située au bout de la corniche de la rue dite de la montagne, faisant face aux Montagnes Noires et de laquelle on surplombe le canal de Nantes à Brest. 

Roazon

En pénétrant dans le sous bois on découvre le lavoir fleuri et la fontaine de Roz Aon.

Roaz aon lavoir

  Fontaine le Pouley

Fontaine saint Julien

chateauneuf du Faou St julien

Fontaine contemporaine, rue Baron.

Fontaine « de la Mairie »

Mairie

Fontaine contemporaine. il s’agit d’un hymne à la Bretagne et à Châteauneuf . Elle représente un parchemin et les vers en Breton signifieraient : Nous Bretons de cœur chantons votre pays de mes frères .Nous Bretons de cœur chantons votre pays de Châteauneuf-du-faou .

Lavoir des Montagnes noires

 Montagne Noire

Au lieu dit Montagnes Noires.

Fontaine publique sur la place de la Résistance

Au début du XIXe siècle, la nouvelle municipalité entame des travaux d’aménagement de la ville, et l’établissement d’une fontaine publique protégée des infiltrations et des souillures est une priorité. Une conduite souterraine achemine l’eau des sources du lieu-dit Les Fontaines, qui ruisselaient auparavant à travers la ville. La fontaine sert à abreuver les chevaux et à remplir des seaux. La place de l’Avoine, qui devient alors la place de la Pompe, est rebaptisée en 1944 place de la Résistance. Interrompue un temps à la suite de travaux, l’eau coule à nouveau de manière abondante.

Lavoir de Gwern vihan

gwern vihan

Ce lavoir couvert est situé au cœur de la vallée verte. La maison de la pêche le cache, il faut donc la contourner.C’est là, par la suite, qu’on nettoyait les boyaux de l’abattoir tout proche.

Lavoir de Pont ar Bihan

Par la D21 au sortir de Châteauneuf, à l’intersection avec la rue de Lennon, sur la droite en descendant vers Lennon.

Il est alimenté par la Fontaine Saint Corentin situé juste derrière.

Sur le mur du fond du bassin, qui le sépare de la fontaine, une inscription porte le nom de Saint Corentin 1848.

La fontaine se trouve juste derrière le lavoir. On y accède par deux marches. Sur la voûte de jolis rosiers anciens, en fleur le jour où j’y suis allée.

Le lavoir est couvert  et le pourtour est constitué d’ardoises. Le mur en parpaings le défigure un peu.

Pont ar Bihan

La légende de l’Aulne et des lavandières de la nuit :

« Sur les bords de la rivière, entre le coucher et le lever du soleil, les lavandières de nuit, ces femmes, grandes et maigres qui n’étaient que de méchantes sorcières, venaient jadis laver leur linceul. Elles sollicitaient tous les passants attardés dans la nuit pour les aider à tordre leur linge. Mais il fallait prendre soin de le faire dans le même sens qu’elles pour ne pas avoir les bras brisés par leur force mystérieuse et risquer ensuite d’être battu à mort. »



Laisser un commentaire

Leboutdutunnelestclair |
Metaypse |
suréfficient mental ( neuro... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dillinger Sud Ouest
| Ja college
| Secretdefiv