CHATEAULIN.

 

Parmi le patrimoine de Châteaulin, on retrouve des éléments de patrimoine qui passent inaperçus. Comme ses anciens lavoirs.

On dirait une agréable aire de pique-nique couverte. Et pourtant, les lavandières n’y mangeaient pas il y a un siècle. Avant l’arrivée de la machine à laver dans les ménages, ces trois arches perchées au-dessus du ruisseau de Kerlobret revêtaient une importance particulière.

Mais le premier à avoir facilité le travail des laveuses de linge, c’est le ponton-lavoir ou « bateau-lavoir », construit directement sur le canal en décembre 1908. Une petite révolution à l’époque où l’on lave son linge à même les berges, souvent pentues, du Canal de Nantes à Brest. Le ponton-lavoir, long de 15 mètres, permet à une trentaine lavandières de s’abriter des intempéries pendant leur lessive tout en les rapprochant de l’eau.

Seul souci : le séchage. On utilise alors les bords des ponts pour étendre son linge, ce qui fait grincer des dents les amoureux du paysage. Dès 1912, le bateau-lavoir connaît ses premières difficultés avec les grandes crues du canal qui le font couler. Il est amarré au Quai Cosmao en 1915 mais sera à nouveau victime des caprices de l’Aulne avant d’être définitivement détruit en 1975.

Alors que le ponton-lavoir devient de plus en plus instable, les lavandières des quartiers sollicitent la municipalité pour travailler au niveau du ruisseau de Kerlobret. La construction du lavoir de Len-Toch, aujourd’hui situé dans les jardins de Kerlobret, est alors prise en 1937. S’en suivront les lavoirs de la rue des Trois-frères-Blaize et de Kerlobret. Les deux premiers feront l’objet d’une restauration prise en charge par la municipalité au début des années 2000, ce qui permet mieux de se figurer la vie des lavandières d’il y a un siècle.

OF 26 /12/2013

chateaulin

Cliquer pour faire défiler les photos

 Fontaine des trois Ducs

La maison portant le n° 7, rue de l’église, est connue sous la dénomination de Maison des trois Ducs. Dans la cour, est une fontaine, et dans la niche de cette fontaine, une statuette en pierre de 10 m. 77, représentant un seigneur armé, portant couronne fleurdelisée, manteau à collet rabattu, sceptre, cuissards, genouillères, souliers pointus articulés, perruque, barbiche et moustache, genre Louis XIII (Peyron, 1904).

Lavoir des trois frères Blaize

Il est situé rue des trois frères Blaize.

A Rostomic, descendre la rue et traverser la route.

Lavoir de Kerlobret

Il est situé sur le Kerlobret, rue du Château.

Lavoir de l’abattoir

Fontaine et lavoir, rue fontaine de la Vierge

Pour trouver la fontaine de la Vierge, il faut grimper un étroit chemin serpentant sur une cinquantaine de mètres, accessible au niveau du nº2 de la rue Pierre Jaffret. Au bout, à flanc de butte, la fontaine et son lavoir sont là, dans la végétation.

Pour le souvenir

bateau lavoir1

 



Laisser un commentaire

Leboutdutunnelestclair |
Metaypse |
suréfficient mental ( neuro... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dillinger Sud Ouest
| Ja college
| Secretdefiv