LANDELEAU.

Fontaine au bas du bourg

 La nouvelle fontaine agrémente le bas du bourg, près du magasin d’électroménager et de la boulangerie. La source, réputée pour ne jamais se tarir, alimentait autrefois un abreuvoir communal utilisé par une trentaine de vaches ainsi que par les chevaux. L’abreuvoir est devenu bassin . Les petites fermes étaient nombreuses dans le bourg jusque dans les années 1960. « On l’appelait en breton feunteun Lap’, qui pourrait venir du verbe lapan, lamper, ou selon une autre version, feunteun Nap’, pour Napoléon, qui aurait exigé pour des raisons d’hygiène la création d’abreuvoirs distincts des fontaines destinées aux humains ».

La Fontaine de Goslenn

 Le lieu s’appelle Goslenn, « le vieil étang ». La fontaine se trouve pourtant au bord d’un ancien chemin de la Troménie emprunté pour rejoindre l’allée de Kastel Gall après la station du chêne de Saint Thélo.
La fontaine est maçonnée en petit schiste et fermée comme un puits par un dôme de forme triangulaire, monté sur un linteau de récupération. Un déversoir latéral dirige l’eau vers un petit lavoir suivi d’un abreuvoir tout en longueur probablement ajouté au début du 20ème siècle. On y conduisait les vaches des fermes de Kastel Gall et de Kervoantec.Cette source ne joue aucun rôle dans la Troménie ni dans la légende de Saint Telo, ce qui ne plaide pas en faveur de son ancienneté.

landeleauCliquer pour faire défiler les photos.

 Lavoir de Lanzignac

 Il se trouve en contre-bas de la chapelle et  accompagne la fontaine de la Trinité. Dans ce hameau, les pèlerins du chemin de Compostelle passent tout prêt. Le site a été réhabilité et offre une halte bienvenue.

Fontaine au bourg

Puits du presbytère

Il s’agit en fait du Presbital Khoz. Le Presbital Kozh est à l’origine un petit manoir des XVème -  XVIème siècles, avec ses dépendances.



POULLAOUEN.

Fontaine de la sorcière

 

feuteun Wrac'h

Feuteun ar Wrac’h  au bord de l ‘axe Lorient/Roscoff en limite de Motreff.



HUELGOAT.

Fontaine place Aristide Briand

 Une conduite souterraine est réalisée en 1886 afin que l’eau de la fontaine Notre Dame des Cieux alimente la pompe de la place Aristide Briand.

 Lavoir Notre Dame

Impasse des fontaines. Le lavoir est couvert, à charpente apparente ; le fond du bassin est en grandes dalles de granite. Fontaine de de dévotion et lavoir Notre-Dame des Cieux.
Ils se trouve en village derrière le Centre Mont-Leroux. L’ancienne fontaine de dévotion dépendait de la chapelle Notre-Dame-des-Cieux et daterait probablement de 1679. Depuis 1886, la fontaine alimente la pompe située sur la Place Aristide Briand. Le lavoir, construit en 1919 en contrebas de la rue des Cieux a été abandonné dans les années 1970. L’ensemble est restauré à l’époque contemporaine.

Lavoir de Kerbizien

Rue des Carrières.

Lavoir st Yves

Route de la Gare. La fontaine et son lavoir se trouve au pied de la maison du sieur de Kervoac’h. C’est une résurgence aménagée comme réserve d’eau.Il existait bien sûr de nombreuses autres fontaines dans les villages, comme celle de Prat Penn ar Ver à Kervinaouet. Sise au bout d’un petit sentier et très fréquentée par les villageois. Elle est aujourd’hui captée.La fontaine est à 200 mètres de l église elle est sur la route du Gouffre et en face de l’ancien hôtel d’Angleterre.

Lavoir route de Berrien

En contrebas de la D14, route de Berrien.

Fontaine rue de la Fontaine

huelgoatbourg

Cliquer pour faire défiler les photos

Dans les bois

Fontaine dans les bois

Fontaine de la mine 

L’exploitation de Poullaba est située à quelques km de Huelgoat. Les mines de plomb argentifère d’Huelgoat, ont été exploitées probablement dès l’âge du bronze, puis par les Romains, mais surtout à partir du XVe siècle. L’activité cesse définitivement en 1934. C’est la fontaine utilitaire utilisée par les mineurs sur le site.

Fontaine du Stivell

Source de Kervao. L’eau ressurgie d’ une faille d’un rocher. Ar stivell  en breton.Elle doit avoir toutes les caractéristiques d’une fontaine gauloise puisqu’elle est entretenue et aménagée comme t’elle  par le « druide » de Pont Ar goyet. Son utilisation, comme lavoir, cache son ancienneté.

Elle est  dans une enclave de la foret domaniale et  elle est sur un chemin qui mène au camp d’Artus.

Fontaine de Coat Mocun

Une fontaine sauvée de l’oubli en 2003. La fontaine sise à mi-chemin de Coat-Guinec et de Coat-Mocun, en Huelgoat, disparaissait sous son écrin de saules, suivant peu à peu le sort du lavoir et de l’abreuvoir déjà ensevelis depuis des dizaines d’années.

huelgoatbois

Cliquer pour faire défiler les photos

Dans les hameaux

Lavoir abreuvoir du Cloître

Lavoir route de Guimilliau

Lavoir et puits de Kervao

huelgoathameaux

Cliquer pour faire défiler les photos



LA FEUILLEE.

Fontaine de Ruguellou 

Au hameau, il faut prendre à l’ouest à partir de la croix le chemin  Croas Hir. La fontaine est à gauche après l’embranchement. Fontaine et lavoir probablement aménagés dans la seconde moitié du 19e siècle. De dimensions plus modestes, la fontaine s’apparente à l’architecture d’un puits. Le bassin rectangulaire est construit en moellons de granite et en dalles de schiste recouverts de ciment. Le lavoir est à proximité.

Lavoir et fontaine à Kerelcun

A l’entrée du hameau , prendre à gauche au calvaire.

Le chemin menant au lavoir est à 100 mètres à droite, à la hauteur du panneau gweled Ker.

Les deux fontaines à Kerelcun

L‘ ensemble se compose de deux fontaines distantes d’une vingtaine de mètres : A l’ouest, celle dite « fontaine des hommes », est maçonnée en moellons et en pierres de taille de granite (plan rectangulaire irrégulier, couverte). A l’est, celle dite « fontaine des animaux », est plus petite, de plan rectangulaire maçonnée avec trois pierres monolithes. Une pierre tronconique dressée sur le quatrième côté signale son emplacement.Le lavoir, aujourd’hui couvert de végétation, a été construit au début du 20e siècle.

la feuillée

Cliquer pour faire défiler les photos

Puits à Kermabilou

Fontaine du bourg

Fontaine Saint-Jean au bourg

 Il faut emprunter Hent Ménez  Are (D42). Elle se trouve sur la droite , à droite d’une voie en impasse, le  lavoir la complète.



CLEDEN POHER.

Les fontaines furent au cœur de la vie quotidienne et religieuse des Bretons. Dotées de mille pouvoirs (santé, fécondité, prédiction, etc.), elles firent l’objet d’un culte. Avec le lavoir, elles constituaient aussi un des hauts lieux de la sociabilité féminine. Délaissés avec la généralisation de l’eau courante, ces trésors du petit patrimoine des communes sont aujourd’hui peu à peu réhabilités.

Fontaine du bourg

Prendre la route de saint Hernin. 100m plus bas à gauche. Elle alimente le lavoir.

Feuteun Caradec

Du nom de son aménageur en 1830, elle se trouve à Caboussel. Il faut suivre le flèchage à gauche vers Caboussel après le passage de Poul Goye il y un  ensemble de maison typiques, 500m après le village la fontaine , et une aire de repos.

Fontaine de Coatmeur Baron

Fontaine de la Bruyère

Elle alimente le lavoir

La fontaine et le lavoir de Langantec par la RN 14

Il a été restauré en 2006 avec l’aide des habitants, et est alimenté par une source.

cleden

Cliquer pour faire défiler les photos

Fontaine de Kerguéonez RN 164 vers Kergloff

Fontaine de Trémillo au nord du bourg

Fontaine de la Haie Provost au nord ouest du bourg

Fontaine de Kergonan

Fontaine de Coat Meur Baron au sud est du bourg

Fontaine de Lanzannec

Fontaine de Botaval à l’est du bourg

Fontaine au bourg

Elle est due au sculpteur Le Goarnig. Epona et la fontaine.



CARHAIX.

Fontaine Lapic

Carhaix font Lapic

Elle se trouve dans la rue du même nom. Ainsi, la fontaine Lapic, dont les seules preuves d’existence se résumaient en un trou, s’est élevée, petit à petit, sous le burin et la massette de Fañch Venner, tailleur de pierres (lire encadré). « Je me suis inspiré des fontaines bretonnes », explique l’artiste. Le granit, utilisé pour la conception de l’ouvrage, va, avec le temps, se patiner pour se fondre dans le paysage. « Dans quelque temps, on ne donnera pas d’âge à cette fontaine », assure le sculpteur.

Pour la mémoire

carhaix

Cliquer sur la photo

Que sont devenus ces lavoirs aujourd’hui ?



BRENNILIS.

Fontaine du bourg

fontaine bourg

Fontaine purement décorative.

Fontaine de Kerolland et lavoir

Le lavoir était utilisé par les habitants des hameaux de Nestavel Bras et de Nestavel Bihan. Chaque village en possédait au moins un. Ces lavoirs étaient de véritables lieux de sociabilité autour desquels les femmes se retrouvaient afin de causer ou d’échanger des ragots. On y lavait le linge au moins une fois par semaine, généralement le lundi. Le linge était rincé une première fois au lavoir, mit ensuite à bouillir dans une lessiveuse et rincé une deuxième fois au lavoir. C’était une tâche très pénible qui contraignait les femmes à passer plusieurs heures de rang à genoux dans une caisse en bois. Cette pratique a perduré jusqu’au milieu des années soixante, date à laquelle l’eau courante est arrivée à Brennilis. (Brennilis ; son patrimoine)

 Le puits du bourg
Le puits appartenait à la communauté des villageois. Les enfants comme les adultes allaient tous les jours chercher de l’eau pour le foyer ou les bêtes. Ce puits appartient désormais à la commue de Brennilis mais il existait d’autres puits privés que se partageaient plusieurs familles. A Brennilis, on retrouve des puits de plusieurs formes (circulaire, carrée …) faits de granit et d’ardoise. Plus de vingt puits on été dénombrés dans la commune.

Lavoir et fontaine de Ploenez 
Les puits et lavoirs furent utilisés quotidiennement  jusqu’au début des années soixante, date à laquelle l’eau courante fut installée  à Brennilis. On pouvait avoir plusieurs puits dans un même village mais dans le  cas contraire les habitants des hameaux se partageaient l’eau du même puits,
qu’il soit privé ou non.(Brennilis ; son patrimoine)

Brennilis

Cette petite fontaine à Brennilis qui la connait ?



BOTMEUR.

 Le lavoir et la fontaine de Kerbarguen

Le village des sources

En venant de La Feuillée (D42), prendre à gauche à l’entrée du village, vers Kerbarguen -Traon. Fontaine et lavoir sont à 150 mètres, sur la droite. Ils sont sont situés en amont du village, en hauteur, au bord de la route qui dessert l’agglomération. Ils datent probablement du 19e siècle ; La fontaine est située en amont et en hauteur par rapport au lavoir. Des murets construits en moellon de granite marquent son emplacement et délimitent une petite aire dallée de schiste dans laquelle se trouve la source proprement dite, compartimentée en trois par des lames de schiste.

Fontaine Balanec Ber 19e

Le lavoir est aménagé à l’entrée ouest du village, dans un renfoncement de la route. Bassin de petites dimensions proches du carré. La source qui alimente directement le lavoir est maçonnée de moellon de granite ainsi que la rigole d’évacuation des eaux usées, actionnée à l’aide d’une vanne de décharge en lame de schiste. Le fond n’est pas dallé, trois côtés du bassin sont bordés de dalles de schiste. Le lavoir est aménagé à l’entrée ouest du village, dans un renfoncement de la route.

Lavoir du Creisquer

 Le lavoir de Traon est situé à l’entrée ouest du village, le long d’un talus emmuré au bord de la route, dans la continuité du village voisin de Creïsquer.

Lavoir au moulin de Botmeur

Nous sommes non loin du bourg. Le lavoir est contigu au moulin de Botmeur, aménagé au sud, devant le canal d’amenée de l’usine. Il est de forme rectangulaire, étroit, bordé de dalles de schiste et de granite.

botmeur

Cliquer pour faire défiler les photos

Lavoir de Lost al Len

Le lavoir du bourg présente des dimensions importantes. Situé sur le bief du moulin, juste derrière la digue du bassin de retenue, il est abondamment alimenté en eau.Construit à plusieurs mètres en contrebas de la digue, on accède au lavoir par un petit escalier aménagé à flanc de la retenue.

Lavoir de Botcador

Le lavoir est aménagé à l’entrée est du village de Botcador.

Lavoir de Lapic au Traon

Lavoir du Salou

Lavoir du Roz Du

botmeur1

Cliquer pour faire défiler les photos

Puits du Bourg

Puits du Traon



BERRIEN.

Dans la société rurale d’autrefois, chaque point d’eau est précieux, aménagé pour être préservé. Le chiffre de onze fontaines repérées pour la commune est en deçà de la réalité.  A Restidiou Braz, trois fontaines domestiques situées en contrebas du hameau, dans la forêt, sont aménagées à moins de cinq mètres les unes des autres.

Fontaine Quinimillin

Fontaine domestique 19e.

Fontaine Kerampeulven

Fontaine domestique à laquelle on a associé une pompe.

Fontaines de Quinoual’h   par la D42 vers La Feuillée.

 Fontaine rustique domestique XIXe  Quinoualc’h est l’un des villages les plus importants de la commune. Son point d’eau comprend une fontaine, deux auges et un lavoir.

Fontaines de Kergariou 19e

Il y a en fait deux fontaines.

Fontaine domestique XXe, elle alimente le Lavoir .

Fontaines lavoirs  Restidiou Braz et Restidou Bihan

Trois fontaines domestiques sont situées en contrebas du hameau, dans la forêt. Elles sont aménagées à moins de cinq mètres les unes des autres. L’une d’elle alimente le lavoir. Tourner à droite vers Restidiou Bihan.Faire 300 mètres  jusqu’au tournant de la route Sortir de Berrien par la rue Ty Forn puis prendre à gauche vers Coz Castel / Goassalec. Après 3 km, prendre à gauche, puis la 1ère à gauche.La fontaine est à droite, au pied de la 1ère maison.L’accès à la fontaine se fait par le chemin qui descend, à l’arrière des bâtiments.Elle est à 100 mètres sur la gauche.

 berrien1

Cliquer pour faire défiler les photos

 Fontaine  lavoir de Goashelec 

On sort du bourg pâr la rue Ty Forn, ce sera sur la gauche. La fontaine-lavoir de Goashalec se trouve au centre du hameau, en retrait de la route, au pied de la première maison. Elle pourrait dater du XVIe. Elle a inspiré une chanson de Kan-ha-Diskan, Son Feunteun ar Wassaleg. Son accès dans un terrain  très humide a été aménagé. Généralement associées à des lavoirs, les fontaines civiles consistent le plus souvent en une simple ouverture maçonnée limitée par trois ou quatre de blocs de granite. La fontaine de Goashalec constitue une exception, couverte d’une petite voute cintrée. Si le terrain s’y prête un lavoir est associé à la source. Cette fontaine domestique est adossée à un mur.La source est protégée par une voûte cintrée comparable à celle d’un puits. Un petit canal alimente le bassin du lavoir limité sur son quatrième côté par un mur de soutènement en moellon de granite. Elle alimente le lavoir le long du talus. (Mairie de Berrien)

Lavoir Saint Thomas

De Berrien on prend la direction de Huelgoat. Puis après 1k300, à gauche la direction de Tilbrennou. Le chemin  d’accès à la fontaine se trouve entre deux maisons sur la droite.

Lavoir de Keranna

Au hameau à partir du centre on  prend la rue du Lavoir. Après 650 m le lavoir est sur la gauche. C’est le lavoir typique des années 1950. Il est couvert et encore fonctionnel pour certaines qui le fréquente. Le lavoir est accompagné d’un abreuvoir.

Fontaine du Stivell

En contre-bas de la route de Berrien, L’eau resurgi d’une faille d’un rocher, ar stivell  en breton. Elle doit avoir toutes les caractéristiques d’une fontaine gauloise puisqu’elle est entretenue et aménagée comme t’elle  par le « druide » de Pont Ar goyet. Son utilisation, comme lavoir, cache son ancienneté . Elle est  dans une enclave de la foret domaniale et  elle est sur un chemin qui mène au camp d’Artus.

Le Patrimoine du Finistère cite «  Fontaine « Feunteun Verrien ».

berrien2

Cliquer pour faire défiler les photos

A noter aussi des puits dont un qui reste à localiser. Il date de 1838.

Un autre à Kernevez datant de 1852.

berrien3

Cliquer pour faire défiler les photos


 



SAINT THOIS.

 Fontaine de Kerlogan

C’est une fontaine de village dont il ne reste plus grand-chose. Elle se trouve au hameau dans un chemin sur la gauche. La fontaine est à droite en contrebas.

stthois

Cliquer pour faire défiler les photos

 Fontaine de Keraën

Ce hameau en impasse est pourvu d’une jolie fontaine récemment remise en état. Elle se trouve dans un endroit charmant, mais au demeurant le site est surmonté d’une décharge de voitures.

Au bourg

Il faut prendre la rue des fontaines. Dans le bas se trouve la fontaine toute simple. L’eau y est très claire. Elle alimente le lavoir local.



1234

Leboutdutunnelestclair |
Metaypse |
suréfficient mental ( neuro... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dillinger Sud Ouest
| Ja college
| Secretdefiv