OUESSANT.

Sur  Ouessant 50 lavoirs sont répertoriés dont certains ont disparu au milieu des friches. 10 sont entretenus.

Le lavoir et la fontaine de Pors-Gueguen

A Lampaul non loin du Phare du Créac’h.

Fontaine au Créac’h -Poul Brigid

C’est un petit lavoir reconnaissable à la porte bleue qui ferme sa fontaine.

Fontaine lavoir d’Arland Pen ar Lan*

Bâti de petites plaques de granit qui en tapissent le fond et en constituent les rebords, L’eau qui contient est claire, presque comme du cristal si elle n’était teintée d’un vert-bleu infiniment léger.

Lavoir de Lampaul *

Lavoir, abreuvoir fontaine et bassin du port de Lampaul. 

Fontaine et lavoir st Guénolé du Prat *

Lavoir entre le stiff et Cadoran *

Il faut emprunter le chemin douanier,on chemine vers le lavoir dans les fougères.

Lavoir et fontaine de Lann ar C’hach *

Au sud de l’île sur la route du bourg vers Porsguen.

Lavoir et fontaines du Stiff

Il est non loin de la gare maritime.

Lavoir de Porz Gueguen *

Le site est magnifique.

Lavoir du Frugoullou

Fontaine de Loqueltas *

Selon la légende, Saint-Gildas (disciple de Saint-Paul Aurélien) serait arrivé d’Irlande sur une auge en pierre, qui lui a servi de bateau. Il aurait établi sont monastère à la pointe de Pern, pas très loin du village qui porte son nom (Locqueltas)

Lavoir de Pen ar Lann *

Situé dans le sud-est de l’île.  

Lavoir de Naot Poull *

À la sortie de Lampaul, à Porsnoan, prendre la direction du Phare du Créac’h, pui le sentier piétons qui,longe la côte,.Le tout petit lavoir est au bout du chemin.

Lavoir de Poull Kozh *

Le site se trouve au nord de l’île en bordure de route à gauche, quand on va de Kerere vers le Kernic, après la route  qui mène à Kerzoncou.

Lavoir de Porsguen

Fontaine de Poulfeas *

Puits de Kerandraon *

Puits de Keranchas *

Puits de kerheré *



TREGLONOU.

Fontaine du bourg

Elle est située près de l’église et alimente en eau le lavoir du bourg.

Fontaine de Kerfons

Lavoir rue des Fontaines

treglonou

Cliquer sur l’image pour voir les lavoirs



SAINT RENAN.

Fontaines lavoir 1870

St Renan

Alimenté par deux fontaines, ce lavoir, recouvert pour être protégé des intempéries, comprend quatre bassins de lavage et trois bassins de rinçage. Des places étaient attribuées aux lavandières présentes toute l’année.(Topic) On dit d’elles qu’elles n’ont jamais taries même lors de grandes sécheresses. Le grand lavoir de St Renan possède deux sources (appelées également fontaines). On dit d’elles qu’elles n’ont jamais taries même lors de grandes sécheresses



SAINT PABU.

Lavoir du bourg

On y trouve la marque de la christianisation traditionnelle de monuments païens ; en aval, un ensemble lavoir-fontaine découverte, en amont, une autre fontaine, couverte, dédiée à Saint Maudez.

Lavoir de Beniguet ou Morvan

Il est caché à flanc de falaise dans l’anse de Benniget ; c’est un poste d’observation idéal pour les lavandières sur les ébats des baigneuses et des baigneurs.

Lavoir de Beg en Enez

Lavoir à une place, dans un bois communal où l’eau sourd de tous les côtés ; il est fréquenté jusqu’aux années 60 par une famille de Brendu. L’accès à l’époque se fait par charrette, le terrain ne se prêtant pas à la brouette.

Lavoir de Pen ar Prat

 Une curiosité : la fontaine associée au lavoir en est séparée d’une dizaine de mètres, les deux monuments appartiennent à deux propriétaires différents (la fontaine étant privée et le lavoir communal).

pabu.gif2

Cliquer sur l’image pour voir les lavoirs.

Lavoir du Cosquer

Ce lavoir privé a été entièrement remis en état. La source, un peu timide en été, se transforme en un petit ruisseau qui s’évanouit dans les dunes toutes proches. Les enfants du voisinage y pêchaient têtards et tritons.

Lavoir de Récévéan

Ce quartier rural se trouve à la limite de la commune de Lampaul-Ploudalmézeau. La pierre extraite de carrières voisines fut utilisée pour la construction d’un lavoir bien conservé avec sa fontaine et ses grandes dalles de pierres plates parfaitement ajustées, et d’un ensemble de maisons curieusement groupées. 

Lavoir de Bous

Ce Lavoir est situé sur les « Hauts de Saint-Pabu » . Ici les conversations sont plus animées qu’ailleurs ; carrefour de la communication, centre d’information, journal parlé bien renseigné, lieu de rencontres. C’est un lavoir rural typique.

 

Et pour le souvenir

St Pabu font de Beniguet



PLOUGUIN.

 

Lavoir de Kerdrein

Fontaine et lavoir de Loc Majan

La fontaine est immédiatement hors de l’enclos de la chapelle à l’ouest. C’est une fontaine bien simple avec deux bassins pour les ablutions.  Le Saint  fit jaillir la source d’un coup de bâton.  Ce saint est encore un de ceux que l’église à voulu évincer et remplacer par un de ceux plus conformes. On l’appelle encore Feuteun ar Boan Benn, fontaine du mal de tête, qui était ce pourquoi on la fréquentait. Outre les maux d’yeux on venait ici pour rechercher un mieux être.

Le lavoir ici se trouve au dessus de la fontaine.

Lavoir rue Suzanne de  Perceveaux

plouguin

Cliquer sur l’image pour voir les lavoirs.



MILIZAC.

Lavoir du Drévès

Au sud ouest du bourg par la D3 puis la D57 vers St Renan

Fontaine et du lavoir de Trébaol

Au sud ouest de Milizac par la D38 en direction de Saint Renan. L’eau sort de cette antique fontaine à une vingtaine de pas de la route. Après avoir rempli le bassin du lavoir, elle coule jusqu’au fossé, avant de dévaler une prairie pour rejoindre le ruisseau de Keranflec’h. Le lieu était jadis connu sous le nom de « fontaine du cheval ».

Lavoir de Feuteun vervet 

Il est situé sur un terrain privé, en bordure de route.

Lavoir de Guelmeur 

Au sud du bourg. Il est envahi par la végétation et difficile d’accès, la fontaine n’est plus visible.

Lavoir de Kernoble 

Au sud du Bourg, il est en bordure du chemin de randonnée.

Lavoir de Kerouman 

Au sud du bourg par la D3 Ce lavoir communal est alimenté par une belle fontaine.

Lavoir de Kervenguy

A l’ouest du bourg en direction de Gouesnou. Une passerelle d’accès a été mis en place au titre des chemins de randonnée.

Lavoir de Keronvel 

Lavoir communal couvert du bourg, accessible par un petit chemin, la fontaine est utilisée par le voisinage.

milizac lav

Cliquer pour faire défiler les photos

Lavoir de Coat ar Feuteun

Lavoir de Keranfle’h

Lavoir de Kerlavezan

Lavoir de Kerlouaouren

Lavoir de Pont Mein 

A l’est du bourg par la D3. Il ne reste que peu de chose de ce lavoir communal, en bordure du chemin de randonnée.

Lavoir de Pont Per

Au sud du bourg par la D3

Lavoir et fontaine de Kergaouren

A Gwaremm ar Feuteun

Lavoir de Kervern

A l’est du bourg.

Lavoir de Kerhuel

Les puits de Milizac

milizac puits

Cliquer pour faire défiler les photos

Puits de Keranflec’h.

On en dénombre 2. Le premier au manoir devant l’extrémité, ouest.

Le deuxième est dans l’exploitation agricole attenante.

Puits de Kerhuel

Puits de Keroulas

Puits de Kerviniou

Puits du Presbytère

Puits de Kerouzien

 



LOCMARIA PLOUZANE.

 Lavoir rue de la Fontaine

Lavoir de Lesconvel

Il est accessible depuis le sentier côtier GR34. Il y avait là une chapelle initialement dédiée à Saint-Hervé et dépendait du manoir du même nom. Le lavoir est devant la chapelle en ruines

Lavoir de Kériel

Fontaine lavoir de Kerbel

locmaria p

Cliquer pour faire défiler les photos

Fontaine de Milin Nevez

Fontaine et lavoir de Ty Izella 

Du centre, prendre la rue de la Fontaine. Elle est à 100 m sur la gauche attenante au presbytère et au Parking, vers l’aire de repos de Ty Izella Elle est bâtie avec les restes d’un ancien calvaire.

La fontaine avait des pouvoirs sacrés, tout un rituel guérissait les enfants malades Les travaux de rénovation du centre bourg en 1996 ont entraîné l’assèchement partiel de cette fontaine autrefois réputée pour ses guérisons. On prend à gauche le petit pont de bois pour trouver le lavoir.

Lavoir de Mescoty 

« Le champ de la maison de l’évêque ». Ce peut être une allusion à un ermitage de saint Sané. Le bassin circulaire qui alimente le lavoir par une rigole est en fait une buse installée il y a plusieurs décennies pour faciliter l’approvisionnement. L’eau ne tarissait jamais, les familles du bourg venaient y puiser particulièrement en été. Sa fraîcheur et sa pureté étaient fort réputées ; cette eau était auréolée de vertus

Lavoir à Doélen

 Il daterait de 1948 et fut construit afin que les femmes puissent laver leur linge dans un lavoir plus près de la ferme.

Lavoir de Penandour 

locmaria

Cliquer pour faire défiler les photos

Lavoir de Neiz Vran

Au manoir de Neiz Vran (le nid du corbeau)

Lavoir du Tremen

Au bout du Tremen, il y a un chemin a gauche qui descend jusqu’à la route de Déolen. Sur ce chemin, il y a une cabane, barrière et ce trou d’eau. 

Lavoir de Pen ar Prat

 

 

 



LE RELECQ KERHUON

 

Fontaine manoir de Lossulien

Fontaine Notre Dame

La fontaine fournissait une eau abondante et pure aux habitants.Elle est à l’angle des Rues Robespierre et Valmy. La fontaine située en bas de la venelle.

Le lavoir de la rue de la Fontaine

Ce lavoir, élément du petit patrimoine est bien délaissé.

relecq

Cliquer pour faire défiler les photos

Le lavoir de Feunteun Aon

 Au bd Léopold Maissin, prendre à droite la venelle Feuteun Aon jusqu’au bout et suivre ensuite le chemin à gauche qui descend vers la rive. Le lavoir est au bout.

 



LE CONQUET.

Les lavandières lavaient le linge à la main au lavoir, bassin public en pierre alimenté en eau détournée d’une source. Le Conquet compte encore aujourd’hui douze lavoirs. L’utilisation de ceux-ci a progressivement disparu au XXe s

Fontaine lavoir de Portez

En sortant de la ville en directin de la Pointe oSt-Mathieu, tourner à droite vers la plage de Portez et stationner à proximité. Suivre à pied la petite rue qui monte en corniche à gauche de la plage et pénétrer, à mi-pente, dans la Promenade Jean Hobé aménagée en belvédère au-dessus du rivage.

Au fond, un escalier permet de descendre sur les rochers où se trouve une ancienne source dont l’eau était très prisée au début du XXe siècle. Devant cette source, on pouvait à la Belle Epoque accéder à un minuscule bassin en partie obstrué aujourd’hui par de grosses roches ainsi que par les restes d’un escalier bétonné. Ce bassin, bien distinct de la source elle-même, constituait le plus petit lavoir de la commune. Naturellement nettoyé par la mer lors des grandes marées, il disposait de l’eau douce la plus recherchée de la région, en particulier par les marins ayant besoin de refaire leur provision d’eau. Obstrué à la suite d’un éboulement de la falaise, le bassin n’a pas encore fait l’objet de travaux de réhabilitation. On devine cependant son pourtour arrondi.

A la voile à cette époque et pour bien des siècles ensuite, on ne faisait pas le Four et le raz de Sein dans la même marée. Il fallait s’arrêter pour attendre le bon courant, mais aussi pour se ravitailler en eau et en vivres. Les mouillages des Blancs-Sablons, de la rade du Conquet, de Porsliogan accueillaient des flottes de passage qui pouvaient se ravitailler en eau douce aux nombreuses « aiguades », et en nourriture, achetée aux riverains ou prise de force. « Quant à la source de Portez, son eau a été déclarée « non potable » dans les années 1980 à la suite d’analyses bactériologiques. Ainsi a cessé la noria des promeneurs remontant de la source avec leur précieuse bouteille d’eau, ou même, pour les Brestois venus en week-end, le casier de six litres pour la semaine. » (JPClochon)

Fontaine du Bilou

(Bil, pluriel Bilou, signifie hauteur ou pointe) On la trouve à Pors feunteun , la crique de la fontaine.Pors Feunteun a aussi porté le nom de Pors Doun (= profond), sans doute des bateaux calant peu d’eau pouvaient-ils s’approcher au plus près de la côte. 

 Au temps de la navigation à voile, les capitaines cherchaient sur les côtes des lieux de mouillages faciles, à proximité de sources ou de fontaines vers lesquelles ils pourraient expédier leurs canots avec des matelots chargés de remplir des tonneaux d’eau douce, pour la consommation du bord. Ces « aiguades » ils les répertoriaient soigneusement pour les fréquenter en sûreté, en fonction des vents et des courants. (jean.pierre-clochon) Une source emplit toujours un petit réservoir destiné à puiser de l’eau claire et un profond canal permet à cette eau de parvenir au bassin dont le pourtour est soigneusement dallé. L’eau s’évacue à l’autre extrémité.

Sur la route touristique, de la pointe Ste Barbe vers la pointe St Mathieu route  touristique, faire 1 km 200 et  prendre à droite le chemin qui descend à la plage du Bilou. Le lavoir est à 50 m à gauche.

 Ce grand lavoir est situé dans un vallon appelé « Porzh Feunteun », le port de la fontaine, sur d’anciens documents maritimes.   On remarque un canal profond Il est bordé par des dalles : cette longue fosse constituait un bassin de rinçage, le grand bassin servant vraisemblablement au savonnage à partir de la fin du XIXe siècle..

Trois échaliers permettent d’ enjamber pour accéder au pourtour du lavoir. Des niches ont été ménagées dans le muret afin d’y déposer des accessoires personnels.

Lavoir de Kerangoff
Par la route de Brest D 789. Elle alimente le lavoir du hameau. Au fond de la ria, après avoir dépassé d’une centaine de mètres la route à gauche menant à St-Renan, stationner à droite dans un étroit parking. Continuer à pied le long de la route de Brest et tourner à la première rue à droite. Le lavoir se trouve sous les arbres, sur le côté gauche de cette rue.Son grand bassin est bordé de larges dalles de schiste.Dans une niche de pierres, une source emplit naturellement un petit réservoir qui s’écoule dans le bassin.L’absence de bassin de rinçage laisse supposer que c’est ce petit réservoir qui en tenait lieu.
  
 Fontaine de Kermorvan
Dite aussi Fontaine des Marins , c’est une aiguade, Pointe de Kermorvan.
 Elle est composée d’un bassin et d’un petit édifice en maçonnerie abritant la fontaine, en granite et moellon, coinçée dans la falaise.Les mouillages des Blancs-Sablons, de la rade du  Conquet, de Porsliogan accueillaient des flottes de passage qui ainsi se ravitaillaient en eau douce. Il en est de même pour Kermorvan.
Lavoir de Kervourvoc
Quitter le centre du Conquet par la rue Albert de Mun en direction de Lochrist et au carrefour, prendre en face la rue de Kervidré. Suivre la rue des Lavandières. Elle débouche, à droite, dans un petit espace boisé. Le lavoir le borde sur le côté gauche. Il faut enjamber l’échalier pour voir de près la cuvette de la source alimentant le bassin. Celui-ci, dont le pourtour est bien dallé, s’évacue par une vanne auprès de laquelle trône encore une ancienne lessiveuse métallique. L’eau débouche à l’extérieur dans une mare aujourd’hui oubliée.  
Lavoir de l’Iroise
conquet1
Cliquer pour faire défiler les photos
 
Lavoir de Bréhostou
Le plus petit lavoir de la commune, avec un bel empierrement autour de l’arrivée de la source qui l’alimente, ainsi que les trois places de lavandière.
Il se trouve A l’extrémité est de la commune. Selon l’époque de l’année, ce lavoir peut être totalement dissimulé par la végétation. Il offre la particularité d’être prolongé d’une vaste mare creusée dans les années 1970 pour les cultures de choux-fleurs. Ce lavoir, très isolé, n’était pas destiné à un grand nombre de personnes. Trois grandes dalles suffisaient aux habitantes de Brehostou. Deux de ces pierres, très larges, sont actuellement loin du bord. La dalle située près de la source servait d’accès au lavoir.
Lavoir du Cosquiez 
*
Lavoir du Drellac’h
 
Il se trouve au port,au début du sentier côtier qui prolonge le quai du Drellac’h. Venant de Brest vers le centre-ville, stationner sur le parking situé au rond-point. Prendre une petite venelle à droite. Puis  à gauche le sentier côtier. On longe une maison ancienne construite sur le rivage du port et on aperçoit le lavoir sur la gauche.Il s’agit sans doute du lavoir le plus récent de la commune. Présentant deux bassins distincts, il permet de bien séparer les opérations de lavage, autour du grand bassin, de celles de rinçage près du petit. On remarquera aussi qu’il est entièrement cimenté et alimenté par une fontaine. L’eau provenant de la falaise y parvenait naturellement par gravitation.
Lavoir de Lochrist
Sortir du Conquet par la route touristique ( direction Plougonvelin, pointe St-Mathieu ) et tourner à gauche à la hauteur de la plage de Porsliogan. Prendre ensuite à droite la rue du lavoir de Lochrist et stationner sur la place du lavoir.Dans le muret opposé le réemploi d’une pierre sculptée arrondie  pourrait avoir orné l’ancienne église déconstruite en 1856.
 
Lavoir route de Brest
A l’entrée du Conquet sur la D 785.Dès que l’on arrive au Conquet par la route de Brest, on aperçoit sur la droite un grand lavoir proche de la ria. Monter en face la rue Brizeux. Tourner à la deuxième rue à gauche vers Kerangoff. Au bout de cette rue, à l’angle d’un joli puits, monter à droite la rue de Kerangoff et prendre la première petite route à gauche. Dans un virage, un large chemin sur la gauche aboutit à un bouquet d’arbres. Le lavoir se cache sous les arbres.
Lavoir et fontaine de Prat ar C’Halvez
En entrant dans Le Conquet par la D789. Le lavoir est tout de suite à droite après le panneau d’entrée de ville.
Ce grand lavoir a été construit dans une parcelle dont le nom indique qu’elle n’était pas destinée à cet usage. En breton, « Prat ar C’halvez » veut dire le pré du menuisier ou du charpentier. Depuis bien longtemps il n’y a pourtant pas d’artisan du bois à cet endroit. Mais il n’est pas impossible qu’en ce lieu proche du rivage, à la fin du Moyen Age, on ait construit des navires.  Une source naturelle s’y trouve, qui alimente le bassin. Elle emplit d’abord un petit réservoir bien à l’abri dans une sorte de niche. C’est là que l’on pouvait remplir des récipients d’eau claire. Un canal creusé dans la pierre conduit ensuite cette eau dans le grand bassin bordé de larges dalles où se tenaient les lavandières. Ces dalles de schiste étaient extraites des roches de l’estran du Conquet, entre la Pointe Sainte-Barbe et la plage du Bilou. La niche de la source est depuis peu surmontée d’un bas-relief, œuvre de Catherine Cloup, artiste conquétoise. Il représente un charpentier de navire en plein travail et illustre bien le nom breton du lavoir.
Fontaine et lavoir de Prat ar c’hrenn
En ville. A l’intersection des rues de Béniguet, de Kerivin et de l’Iroise.Depuis le centre du Conquet, longer l’église et continuer rue Poncelin puis rue Albert de Mun en direction de Lochrist. Au virage, prendre en face la rue de Dunkerque et continuer sur la rue de Kerivin. Stationner sur la place de Prat ar C’hrenn ( en breton : le champ du trapu, ou du corpulent ) où se trouve le lavoir. C’est le plus grand lavoir de la commune. Il a été construit à l’emplacement d’une source qui ne laisse plus couler aujourd’hui qu’un mince filet d’eau.On y accède par des échaliers qui interdisent le passage aux animaux. A partir de la source, une rigole, se terminant en Y, alimente le grand bassin dallé. Une vanne permet de vidanger le lavoir afin de le nettoyer. 
Fontaine lavoir de Maison Blanche
Prendre la route menant à la pointe de Kermorvan et tourner dans le premier chemin à gauche après le parking des Blancs Sablons . Le lavoir est à 50 m dans le tournant à gauche.Le lavoir se trouve un peu plus bas sur le côté du chemin.Ce minuscule lavoir, appelé encore «Le lavoir de Léonie » du nom de sa dernière utilisatrice, avait complètement disparu sous la terre et les broussailles lorsqu’il a fait l’objet d’un débroussaillage intensif. Son unique bassin est petit, il est bordé de pierres posées sur chant, aucune dalle plate ne l’entoure et les lavandières n’avaient vraisemblablement d’autre choix que de poser leur caisse à laver et leur panier à linge directement sur la terre. Son écoulement peut être obturé par une planche afin que le bassin se remplisse. Sa source naturelle, pas encore totalement dégagée, montre qu’elle a été grossièrement taillée dans la roche afin sans doute d’augmenter son débit.
Pour la mémoire
Prat ar C'Halvez
 
Les puits du Conquet

puits

Cliquer pour faire défiler les photos


LANRIVOARE.

Fontaine lavoir du bourg

La fontaine contient une niche étroite vide de tout saint. Un bandeau est posé au dessus de la voûte. Elle est surmontée d’une petite croix. Elle alimente le lavoir

Lavoir route de Brest

Ce lavoir de quartier est en bordure même de route.

Puits du bourg

Il se trouve place de l’église.

lanrivoaré

Cliquer pour faire défiler les photos.



123

Leboutdutunnelestclair |
Metaypse |
suréfficient mental ( neuro... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dillinger Sud Ouest
| Ja college
| Secretdefiv